Archive for the ‘Table élévatrice’ Category

Table élévatrice à courroies

Jeudi, décembre 3rd, 2009

Le principe d’une table élévatrice à l’aide d’une transmission mécanique par courroies et non par vérins hydrauliques a été étudié dans un premiers temps pour le domaine de l’automobile. Ensuite il s’est avéré que de nombreux autres clients recherchaient des solutions de levage ayant des caractéristiques identiques à cette technologie. La gamme de ce type de table a été élargie en proposant des solutions fiables.

Table élévatrice à courroie

Table élévatrice à courroie

Caractéristiques techniques :

  • Châssis mécano-soudé composé de longerons, traverses, paliers points fixes, chemins de roulements du système élévateur
  • Butées mécaniques internes pour appui du plateau à l’horizontale élévateur replié.
  • L’appui et la fixation du châssis doivent être sur un plan lisse horizontal.
  • Les ciseaux sont réalisés en fer plat de forte épaisseur, entretoisés pour obtenir la stabilité latérale maximum. Ils se déploient par 4 courroies qui s’enroulent autour d’un axe motorisé.
  • La motorisation de type électrique peut être placée à l’intérieur ou à l’extérieur de l’appareil selon la largeur de la table.
  • Le plateau, en tôle lisse ou larmée, est équipé d’un cadre de sécurité anti-cisaillement destiné à arrêter le fonctionnement de l’appareil en cas d’obstacles au cours de la descente.
  • Cycles :  au maximum 20 cycles complets par heure en continu durant 8 heurs par jour, 5 jours consécutifs par semaine.

Séries

Capacités

(daN)

Longueur

mini

maxi (mm)

Largeur

Course

(mm)

Position repliée

(mm)

Position Haute

(mm)

Moteur

Alimentation électrique

mini maxi (mm)

TC1

1200

2000

800*

1300

236

1536

1,1 KW (ext)

400 V TRI – 50 Hz

TC2

2000

2000

1000*

1300

300

1600

2 KW

400 V TRI – 50 Hz

TC3

3000

2500

1000*

1300

400

1700

3 KW (ext)

400 V TRI – 50 Hz

* = Possibilité de mettre le moteur à l’intérieur de la table élévatrice.
Pour les TC1 et TC2, rajouter 200 mm sur la largeur
Pour la TC3, rajouter 400 mm sur la largeur

Avantages de la table élévatrice à courroies :

  • Position repliée très faible,
  • Excellente stabilité verticale et horizontale par la jonction des ciseaux et des 4 courroies,
  • Programmation facile des vitesses de montée et de descente,
  • Arrêts précis et sans dérive en position haute et intermédiaire,
  • Absence de fuite d’huile hydraulique,
  • Fonctionnement silencieux,
  • Entretien minimum.

Une sécurité maximale… un autre avantage :

Dans la pure tradition de ses fabrications, CEFAM SA a réalisé la table élévatrice à courroies en garantissant le maximum de sécurité aux utilisateurs :

  • Maîtrise constante de l’appareil par la présence des 4 courroies.
  • Arrêt immédiat de la table à la moindre défaillance d’une des 4 courroies.
  • Soufflet de protection interdisant l’accès au système élévateur
  • Béquille de maintenance intégrée dans la châssis.
  • Respect de la Directive Machines numéro 98/37 CE.
  • Respect de la Norme tables élévatrices en EN 1570.

Les basculeurs

Jeudi, décembre 3rd, 2009

Le basculeur de charge est un engin de levage que l’on retrouve dans beaucoup d’environnement. Il est utilisé pour élever des charges de 500kg à plusieurs tonnes en les basculant ou en les inclinant. Les applications sont très variées. Certains basculeurs peuvent inclinés des moteurs de bateaux pour faciliter la maintenance ou bien renverser des bobines d’acier.

Les basculeurs hydrauliques sont conçus généralement pour l’industrie. Un circuit hydraulique assure les fonctions de poussée, commandées par une armoire électrique.
Les basculeurs de charges répondent à la Directive Machine N° 98 / 37 CE.

L plupart du temps, ces basculeurs sont produits sur mesure pour répondre parfaitement aux applications demandées et à l’environnement :

  • Le chargement peut se faire sur les 3 côtés.
  • Le plateau peut épouser la forme de vos produits (table en  » V  » pour recevoir des bobines, table en  » U « , plateau étudié pour le calage des palettes lors de l’inclinaison…….)

equerre2_okajpg

  • Hauteur de construction adaptée à votre demande.
  • Modification pour déplacement au chariot à fourches.
  • Respect des règles de sécurité en adaptant un soufflet pour empêcher l’accès des opérateurs sous l’équerre.